Vannerie sauvage

La Vannerie Sauvage :

 

 

Osier-Noir-de-Villaines

La Vannerie Sauvage se distingue de la Vannerie ” traditionnelle ” avant tout par le choix des matières. L’Osier qui est un végétal de la famille des Saules ( Salix ) est largement employé en Vannerie, il a fait notamment la renommée d’un village Tourangeau : Villaines les Rochers dont le savoir-faire des vanniers et vannières a traversé les âges…

 

 

 

Vannerie-Sauvage-Nichoir

Néanmoins on oublie que la Nature regorge de végétaux propices à la Vannerie, Cornouiller ( Cornus ), Houblon ( Humulus ), Ronces ( Rubus ), Noisetier ( Corylus ), Seigle ( Secale )…

Grâce à la Vannerie Sauvage il est possible d’apprendre à ” travailler ” ces matières qui peuvent êtres abondantes et gratuites. Ceci permet aussi de se reconnecter à la Nature en apprenant à reconnaître les différentes essences, à observer leurs cycles végétatifs, à prélever judicieusement avec parcimonie les matières dont on a besoin.

 

La Vannerie Sauvage peut se décliner de différentes manières :

la Vannerie Aléatoire ou Intuitive directement inspirée des réalisations animales et notamment les nids des oiseaux, elle est accessible au plus grand nombre car ne nécessitant pas de compétences particulières et permet d’exprimer librement sa créativité…

 

 

 

 

Vannerie-Point-Noué

 

 

 

La Vannerie dîtes du ” point noué “, elle pourrait figurer dans la catégorie des plus vieilles vanneries réalisées par l’homme. Sa mise en œuvre se fait partir de feuilles ou de fibres tressées en cordelette…

 

 

 

 

 

La vannerie sur Arceaux qui consiste à tresser des brins sur une structure fixe formées d’arceaux.

 

La Vannerie Spiralée permet entre autre de tresser les pailles des poacées ( graminées ), en formant une spirale, maintenue, cousue par exemple avec des éclisses de ronces.

 

Il existe quantité de types Vanneries qui sont des témoins socio-culturels des us et coutumes des régions du monde entier. De plus, dans les Jardins, le brassage cosmopolite des plantes venues des quatre coins de la planète nous offrent une variété importante de matières propices à être tresser, tel que le Lin de Nouvelle Zélande, le Bambou, le Yucca … …